top of page

Les bienfaits du massage sur nos hormones



Le massage peut avoir un impact sur différentes hormones de notre corps.

Voici quelques-uns de ses effets, les plus couramment observés :


  • Ocytocine : Le massage peut stimuler la libération de l'ocytocine, souvent appelée "hormone de l'attachement" ou "hormone de l'amour". L'ocytocine est associée à la création de liens sociaux, à la confiance et à la réduction du stress. Son augmentation contribue à favoriser des sentiments de bien-être et de connexion avec d'autres personnes.

  • Endorphines : Le massage peut déclencher la libération d'endorphines, des hormones naturelles de soulagement de la douleur et du bien-être. Ces hormones procurent une sensation de bonheur et de détente, ce qui peut réduire le stress et améliorer l'humeur.

  • Cortisol : Le massage peut contribuer à réduire les niveaux de cortisol, l'hormone du stress. Une séance de massage relaxante peut aider à abaisser les niveaux de cortisol, ce qui peut avoir des effets bénéfiques sur la gestion du stress.

  • Noradrénaline : Le massage peut réduire les niveaux de noradrénaline, une hormone associée à la réponse au stress et à l'activation du système nerveux sympathique. Une réduction de la noradrénaline peut induire une sensation de relaxation profonde.

  • Sérotonine : Bien que les preuves soient limitées, certaines études suggèrent que le massage peut influencer la sécrétion de sérotonine, une hormone et un neurotransmetteur associé à l'humeur et au bien-être. Une augmentation de la sérotonine peut contribuer à améliorer l'humeur et à réduire la dépression.

Il convient de noter que les effets hormonaux du massage peuvent varier d'une personne à l'autre et dépendent également du type de massage, de sa durée et de la personne qui le reçoit. Le massage est souvent utilisé comme moyen de relaxation et de soulagement du stress, en grande partie en raison de ses effets bénéfiques sur les hormones et le bien-être général.


bottom of page